http://www.collectif-lbo.org/ressources/LBO_7-erreurs.jpgQuelques statistiques intéressantes viennent d’être publiées lors de la conférence annuelle de l’AFIC réunissant cette semaine à Paris les acteurs du capital investissement.

Le dégonflement de la Bulle LBO qui défrayait la chronique l’an dernier est en passe de se confirmer…En 2009, 1,6 Mds d’Euros ont été investis en France dans des LBO, alors que 1,9 Mds d’Euros étaient désinvestis de ce marché. Toutefois, 71% des levées de fonds réalisées l’an dernier l’ont été au profit des LBO, ce qui révèle le maintien d’un dynamisme de ce marché, alimenté par les fonds d’investissement qui continuent à chercher des cibles pour investir l’argent placés dans leurs fonds et continuer de solliciter leurs investisseurs!Comme je l’explique régulièrement aux personnes qui me sollicitent sur ce sujet, il y a toujours des financements pour les bons projets, et les exigences des investisseurs ont tendance à s’accroître depuis la crise des Subprimes.

Jean-Louis de Bernardy, président de l’AFIC, a rappelé au cours de cette rencontre l’importance du capital investissement comme un maillon essentiel de la chaîne de financement des PME . Comme il l’a expliqué ” les professionnels du capital investissement ont démontré au plus fort de la crise, qu’ils étaient des actionnaires solides pour leurs participations, soucieux du rôle économique et social des entreprises, et fiables quand il a fallu réinvestir. »

Aujourd’hui, l’équation du LBO a changé, même si les taux de crédit historiquement bas pourraient inciter les fonds à plus de gourmandise ou d’audace dans les ratios d’effet de levier. La croissance des entreprises a été remise au centre des problématiques . Pour le dire autrement, les acteurs du capital investissement sont à nouveau focalisés sur l’essence de leur métier, en l’occurrence financer la croissance des entreprises et générer des taux de rentabilité de leurs investissement sur cette base, et non plus spéculer et “faire l’argent” avec de la dette bancaire bon marché.

Ce retour à la normale est très positif pour les entreprises candidates au LBO, qui pourront prendre entamer un dialogue sain et clair avec les fonds, puisqu’ils parleront tous le langage de la … Croissance!

Et vous, si vous pensez au LBO pour votre entreprise, quelles sont les questions que vous vous posez ? Quelles sont les perspectives de croissance de votre société?